Dawn explore l’évolution de l’intérieur de Cérès

Les caractéristiques de surface sur Cérès – le plus grand monde entre Mars et Jupiter – et son évolution intérieure ont une relation plus étroite qu’on ne pourrait le penser.

Une étude récente, publiée dans Geophysical Research Letters, a analysé les caractéristiques de surface de Cérès pour révéler des indices sur l’évolution de l’intérieur de la planète naine. Plus précisément, l’étude a exploré les caractéristiques linéaires – les chaînes de fossés et les petits cratères secondaires communs sur Cérès.

Les résultats s’accordent avec l’idée que, il y a des centaines de millions d’années (jusqu’à un milliard d’années), les matériaux sous la surface de Cérès poussaient vers l’extérieur, en créant des fractures dans la croûte.

« Alors que ce matériau remontait sous la surface de Cérès, des parties de la couche externe de Cérès ont été séparées, en formant les fractures », a déclaré Jennifer Scully, auteur principal et associé de l’équipe scientifique Dawn au Jet Propulsion Laboratory de la NASA à Pasadena en Californie.

L’indication du matériau surgissant de la surface de Cérès permet d’établir une autre perspective sur la façon dont la planète naine a pu évoluer.

À la recherche d’une aiguille dans une botte de foin

Les scientifiques de Dawn ont généré une carte de plus de 2 000 entités linéaires sur Cérès, d’une longueur supérieure à 0,6 mile (un kilomètre), situées à l’extérieur des cratères d’impact. Les scientifiques ont interprété les observations de Dawn sur deux types de traits linéaires pour mieux comprendre leur lien avec le matériau éjecté. Les chaînes de cratères secondaires, la plus commune des caractéristiques linéaires, sont de longues chaînes de dépressions circulaires créées par des fragments jetés hors des grands cratères d’impact lorsqu’ils se sont formés sur Cérès. Les chaînes de fossés, d’autre part, sont des expressions de surface des fractures souterraines.

Parmi les deux caractéristiques, seules les chaînes de puits donnent un aperçu de l’évolution de l’intérieur de Cérès. Scully a déclaré que le plus grand défi de l’étude était la différenciation entre les chaînes de cratères secondaires et les chaînes de puits. Bien que les caractéristiques soient remarquablement similaires, les chercheurs ont pu les distinguer en fonction de leurs formes détaillées. Par exemple, les cratères secondaires sont relativement plus arrondis que les chaînes de fossés, qui sont plus irrégulières. De plus, les chaînes de puits n’ont pas de rebords surélevés, alors qu’il y a généralement une jante autour des cratères secondaires.

Comment les caractéristiques ont-elles été formées ?

Bien qu’il soit possible que le gel d’un océan souterrain global ait formé les fractures, ce scénario est peu probable, car les emplacements des chaînes de puits ne sont pas uniformément dispersés à la surface de Cérès. Il est également peu probable que les fractures formées par les contraintes proviennent d’un impact important car il n’y a aucune preuve sur Cérès d’impacts suffisamment importants pour générer des fractures de cette ampleur. L’explication la plus probable, selon les scientifiques de Dawn, est qu’une région de matériel éjecté a formé les chaînes de puits. Le matériau peut être remonté de l’intérieur de Cérès parce qu’il est moins dense que les matériaux environnants.

Les scientifiques de Dawn ont hâte de voir comment ces caractéristiques aideront d’autres chercheurs à modéliser l’évolution de l’intérieur de Cérès, ce qui permet de vérifier si des remontées d’eau ont pu se produire près des fractures.

Traduit par Bernard Candela à partir de JPL News

Parution de la Voix d’Antarès Décembre 2015

La Voix d’Antarès du dernier trimestre 2015 vient de paraitre !

Au sommaire:

Le billet du Président
Bilan de l’Année 2015
Les aventures astronomiques de Novix
Coordonnées des corps célestes
Evénements astronomiques à venir
Le dessin astronomique
Le coin de la Poésie
Dans le rétroviseur…
Cuisine céleste !
Jeux de logique

En cliquant sur l’image ci-dessous vous aurez accès au dernier numéro !

Bonne lecture !

journal4

jp

La Fête des Sciences !

Les 9, 10 et 11 octobre, le Club Antarès a participé à la Fête des Sciences à La Seyne-sur-mer.

Rencontre avec un nombreux public: le vendredi une dizaine de classes sont venues avec l’espoir d’observer le soleil; hélas, les nuages et la pluie en ont voulu autrement…

IMAG0346_BURST003

20151010_165605

Par contre, les samedi et dimanche, il a fait très beau. Beaucoup de visiteurs sont donc venus nous voir: solarscope et telescope ont été monopolisés par les curieux, plus de 70 personnes (!), grands et petits, ont laissé leur adresse mail pour de prochaines observations, ou manifestations.

IMAG0365

20151010_165627

Une belle récompense pour toute l’équipe !

20151011_175337

jp

La Voix d’Antarès est sortie !

Un nouveau numéro de la Voix d’Antarès vient de paraître !

Au sommaire:

Le billet du Président
Mon arrivée au club
Les aventures astronomiques de Novix
L’oeil et le miroir
Photographie astronomique dans un ciel pollué
Travaux effectués en Août
Observation de l’Eclipse Totale de Lune
Le coin de la Poésie
Livre d’Or
Dans le rétroviseur…
Cuisine céleste !
Jeux d’humour et de logique

En cliquant sur l’image ci-dessous vous aurez accès au dernier numéro !

Bonne lecture !

journal4

jp

Art et Astronomie

De tout temps Art et Astronomie ont trouvé des sources communes d’inspiration:

Les poètes aiment raconter le ciel:

« Ce soir, la lune rêve avec plus de paresse »
(
Charles Baudelaire, Tristesses de la Lune)

« Andromède étincelle, Orion resplendit ;L’essaim prodigieux des Pléiades grandit ;Sirius ouvre son cratère ;Arcturus, oiseau d’or, scintille dans son nid ;Le Scorpion hideux fait cabrer au zénithLe poitrail bleu du Sagittaire. »

(Victor Hugo, La légende des siècles).

Les romanciers, imaginent des voyages cosmiques: “… on sait de la Lune tout ce que les sciences mathématiques, l’astronomie, la géologie, l’optique peuvent en apprendre ; mais jusqu’ici il n’a jamais été établi de communication directe avec elle.” (Jules Verne, De la Terre à la Lune)

Les astronomes se mettent souvent à écrire après avoir observé le ciel: “L´univers est infini. L´espace est sans bornes. Si, entraînés par notre amour pour le ciel, nous avions la fantaisie et surtout le moyen d´entreprendre un voyage qui aurait pour terme la limite des cieux, nous serions surpris, en arrivant aux confins de la Voie Lactée, de voir se renouveler, devant nos yeux éblouis, le spectacle grandiose et phénoménal d´un univers nouveau;”
(Camille Flammarion, La Contemplation du ciel)

Les peintres traduisent leurs émotions devant un ciel étoilé :

560px-Van_Gogh_-_Starry_Night_-_Google_Art_Project
(Van Gogh, La Nuit Etoilée)

C’est l’histoire d’un meuble que la façade pâle et uniforme ne prédestinait pas à siéger dans la salle de conférence d’un observatoire d’astrophysique. 

2015-05-09 17.24.49

Et puis, Anne Wendling passa par là, et le ciel s’appropria le dit meuble :

IMG_4592

IMG_4589

IMG_4590
(N’hésitez pas à cliquer sur les images pour admirer le travail de l’artiste)

Si vous ne connaissez pas (encore) Anne Wendling (membre du Club Antarès et auteur de la couverture de la nouvelle Voix d’Antarès) allez visiter son site, cela en vaut la peine !

20150619_152748
(Anne au travail)

Et puis, lorsque vous viendrez visiter l’observatoire, arrêtez-vous devant ce meuble pour admirer cette fresque magnifique. Si au bout d’un moment vous voyez les constellations tourner comme prises d’un vertige cosmique, ne vous inquiétez pas, les artistes savent aussi rendre les choses vivantes !

jp

 

Les rendez-vous de septembre !

Samedi 12 septembre

Le Club Antares participe au 2ème Forum des Associations à La Seyne-sur-mer.

800x600_forum-association-12-septembre-2015-11820

Venez nous rencontrer au Parc de la Navale toute la journée.

Avec une centaine d’autres associations, le Forum se veut une sorte d’exposition collective, globale, où chaque association peut communiquer sur ses programmes, projets, ateliers, etc. C’est aussi l’occasion de lancer un appel au bénévolat sans lequel toute association ne peut survivre. Si vous voulez connaitre nos projets, et/ou nous aider, rendez-vous le 12 septembre !

Samedi 19 septembre

image-journées-du-patrimoine

L’Observatoire participe aux Journées du Patrimoine.

Au programme: visite de l’observatoire (samedi et dimanche) et soirée d’observation le samedi soir. Participation gratuite pour tous.

Nuit du 27 au 28 septembre: éclipse TOTALE de LUNE

Notez sur vos agendas ! Venez observer l’éclipse totale de Lune à l’observatoire, la nuit du 27 au 28 septembre (dimanche au lundi).

Animation_September_28_2015_lunar_eclipse_appearance

Horaire de la soirée: à partir de 22h
Horaire de l’éclipse: de 0h11 à 5h00
Inscription obligatoire par mail (voir rubrique Contact sur le site)
Gratuit pour  les membres, 3€ pour les non-membres
Buvette sur place.

 

RAPPEL à tous les membres du Club:

Tous les VENDREDIs soirs, l’observatoire est ouvert de 21h à minuit  pour vous !!

 

Réunion du 13 mai 2015

Mercredi 13 mai, les membres actifs du Club se sont retrouvés à l’observatoire pour discuter de la situation présente et des échéances à venir. Les principaux points présentés par le Président Bernard Candela et discutés par une belle assistance d’une quinzaine de membres ont été:

_JPI4214

– Bilan financier,
– Préparation des demandes de subvention,
– Point sur les travaux effectués et ceux programmés pour les semaines à venir,
– Planning et organisation des soirées publiques pour l’année 2015
– Préparation du premier numéro de la nouvelle édition de « La Voix d’Antarès »,
– Possibilités d’observation et formation des nouveaux membres souhaitant utiliser les instruments de l’observatoire.

Le Président a mis en avant les efforts de tous pour la réouverture de l’observatoire, et souligné que les choses avancent plus vite que prévu. Un grand merci à tous !

L’observatoire est maintenant prêt pour accueillir la première soirée publique qui sera organisée le samedi 15 mai (*).

jp

(*) Si vous souhaitez participer, contactez l’Observatoire (voir rubrique Contact)